Cynophobie : Causes, Symptômes et Traitement de la Peur Canine

Qu’est-ce que la cynophobie ? Quelles sont leurs caractéristiques, causes, manifestations et moyens de se débarrasser de la peur des chiens ?

La peur des chiens est assez courante, surtout si une personne a été attaquée par un animal dans le passé. Souvent, un tel incident ne peut pas être oublié pendant longtemps. Sentant la peur, le désespoir et l’impuissance, la personne découvre soudainement qu’elle ne peut pas gérer la situation.

Il est impossible de se forcer à ne pas avoir peur par simple volonté. Par la suite, ces sentiments sont mémorisés et enracinés dans la mémoire.

En conséquence, une personne devient léthargique, apathique, a peur de prendre des décisions et d’agir activement dans la direction choisie.

Symptômes

Symptômes

La cynophobie peut se manifester par une série de symptômes dont le principal est une sensation d’anxiété intense, une anxiété interne, qui s’accompagnent de divers troubles du sommeil et d’inconfort corporel, qui se manifestent comme suit :

  • augmentation de la transpiration;
  • tension musculaire;
  • frissonner;
  • une sensation d’oppression dans la poitrine ;
  • bouche sèche;
  • blesser;
  • troubles du rythme cardiaque ;
  • Augmentation de la miction.

De plus, certains signes sont caractéristiques de la cynophobie, par exemple :

  • État de vigilance et de nervosité constants ;
  • Irritabilité accrue;
  • Attitude agressive;
  • Mauvais sentiments;
  • Sentiment de menace imminente ;
  • Concentration sur les petits problèmes de la vie ;
  • Maîtrise de soi stricte.

Dans certains cas, la cynophobie peut se manifester par des attaques de panique, dans lesquelles le patient ressent de manière aiguë la peur de la mort, tout en éprouvant certaines manifestations végétatives.

Causes de la cynophobie

Pas une seule peur, en règle générale, ne surgit comme ça à l’improviste. Tout a besoin de ses propres fondations définies.

La peur d’un chien est toujours conditionnée par quelque chose, car il est naturel pour une personne de se concentrer sur ses propres expériences. Cela se produit si la personne ne trouve pas de ressources pour corriger une situation insatisfaisante. Voir les raisons de l’émergence de la cynophobie.

expérience négative

Les cas d’attaques de chiens sur des humains ne sont pas si rares, surtout lorsqu’il s’agit de chiens errants. Il est particulièrement dangereux de les approcher lorsqu’ils se rassemblent en groupes.

Si un individu devait vivre une certaine expérience, alors ces souvenirs resteraient à jamais dans la mémoire et affecteraient l’existence future.

Si vous ne surmontez pas cette situation traumatisante à temps, vous pouvez rester longtemps dans l’expérience.

Les expériences négatives influencent la prise de décision, car les émotions régissent souvent nos vies.

n’aime pas les chiens

Certaines personnes, pour une raison inexplicable, n’aiment tout simplement pas les chiens. Ils leur semblent des créatures inutiles qui n’apportent que des problèmes et des complications.

De plus, l’aversion pour les chiens peut commencer dès l’enfance ou être dictée par des raisons profondément personnelles. Il peut être très difficile pour un tel individu de prouver que l’animal ne présente aucun danger réel.

Ainsi, dès la première perception, l’instinct de conservation se déclenche instantanément. Une personne, pour des raisons évidentes, préfère rester à l’écart du danger. Une attitude hostile dicte d’éviter les situations qui peuvent entraîner des complications. L’individu choisit de prendre soin de lui-même.

Manifestations de cynophobie

Reconnaître la cynophobie est très facile. Cela vous oblige à commencer à vous écouter plus attentivement. En règle générale, une personne elle-même est consciente de sa présence et essaie de prendre quelques mesures pour se débarrasser de la peur.

Le fait est qu’une telle peur complique grandement la vie, crée de nombreux obstacles qui empêchent un individu de se sentir vraiment heureux.

La personnalité se referme souvent sur elle-même, une personne commence même à éviter les autres, évite même la possibilité d’une rencontre fortuite avec un chien.

En conséquence, une personne est souvent laissée seule face à un problème et ne sait pas comment le résoudre.

Quels sont les signes de la cynophobie ?

Le stress constant a certainement un effet négatif sur le corps humain. À un moment donné, la santé physique commence à souffrir.

Une personne peut commencer à ressentir une détérioration de son bien-être précisément parce qu’elle subit un stress psychologique constant. Pour entrer dans un état d’harmonie, vous devez commencer à travailler délibérément sur vous-même.

La coexistence constante avec la peur des chiens provoque le développement de nombreux maux : des rhumes légers aux blessures graves aux organes internes.

La plupart du temps, les gens s’adonnent à des expériences fortes parce qu’ils ne comprennent pas ce qui leur arrive vraiment.

Souvent, un individu essaie d’ignorer le problème jusqu’au bout, afin de ne pas assumer la responsabilité d’éliminer une situation désagréable. Il est beaucoup plus facile de blâmer les autres que d’essayer de résoudre la difficulté existante.

états obsessionnels

Avec une cynophobie développée, la personne est poursuivie par des états obsessionnels. Il s’avère qu’il a des peurs liées à l’apparition des animaux.

Un tel individu essaie généralement de ne garder aucun animal dans l’appartement ou la maison , car il les associe à quelque chose de désagréable, à certaines conditions douloureuses. Une personne peut être hantée par des peurs, particulièrement prononcées la nuit.

Les états obsessionnels ne peuvent souvent pas être surmontés par la seule volonté. Ils capturent la conscience d’une personne et la font vivre aussi soigneusement que possible, sans aventures ni nouvelles découvertes.

En règle générale, une personne a peur de laisser quelque chose de nouveau dans sa vie, car elle a peur des conséquences possibles.

Peur d’affronter la peur elle-même

Dans une situation de cynophobie développée, on a peur d’avoir peur. Une personne est tellement obsédée par ses sensations qu’elle cesse de remarquer la réalité environnante.

Parfois, il semble que seul le mal reste à venir. Dans toute action, il voit des conséquences désagréables pour lui-même.

L’individu n’est pas prêt à consacrer suffisamment de temps et d’attention à l’examen de son état intérieur.

La personnalité cesse de se développer, car elle fuit constamment la réalité qui ne la satisfait pas, cherchant des voies faciles.

Chaque chien qui s’approche est associé à la terreur, que l’individu essaie d’éviter par tous les moyens à sa disposition.

en attente d’une attaque

Une rencontre avec un chien inconnu dans la rue peut se transformer en véritable hystérie pour un cynophobe.

Dans la plupart des cas, il essaiera de s’éloigner du chien le plus rapidement possible pour être en sécurité.

De plus, cela se produit souvent de manière instinctive, on ne comprend pas l’inefficacité de la méthode choisie.

Parfois, une personne se fige au même endroit et s’attend à des conséquences désastreuses pour elle-même. L’attente d’une attaque est un sentiment inquiétant qui vous hante.

Un individu peut avoir les conséquences les plus désagréables s’il a constamment des pensées négatives dans sa tête.

Ainsi, une personne souffrant de cynophobie ne se rend souvent pas compte qu’elle détruit sa propre vie. Il est tellement plongé dans des peurs inventées qu’il ne réalise pas à quel point il est limité, essayant de minimiser les risques d’une éventuelle “catastrophe”. Pour beaucoup, il semble absolument irréaliste d’éviter la menace que représente l’animal.

comportement agressif

Dans certains cas, les personnes atteintes de cynophobie ont des accès d’agression incontrôlables. Le fait est qu’inconsciemment, ils veulent se protéger de leur propre peur, car elle interfère avec la vie à bien des égards.

Ainsi, il devient impossible de prendre des décisions responsables, en général, d’influencer d’une manière ou d’une autre votre destin.

Un comportement agressif devient souvent l’action qui vous permet de faire face à vos propres émotions négatives.

Surmonter les impressions désagréables semble parfois très difficile à agir. Cela peut prendre beaucoup de temps pour abandonner le sentiment accablant de désespoir. Mais l’effort en vaut vraiment la peine.

communication avec les animaux

Pour ne plus avoir peur des chiens, il faut apprendre à vivre avec eux. Habituellement, une personne fuit une situation désagréable pour elle-même, refuse de remarquer que le problème n’est pas chez l’animal, mais en lui-même.

Il est nécessaire de changer la façon même de réagir à la situation, et de cette façon, il sera plus facile de résoudre les difficultés qui surgissent.

Pour vous libérer de la peur du chien, vous devez essentiellement vous lier d’amitié avec l’animal. Alors pour ce faire, ce serait vraiment bien d’avoir un animal de compagnie qui deviendra un ami proche pour vous.

Ainsi, la communication avec les animaux peut apporter à une personne beaucoup d’impressions positives. Parce que lorsque vous avez votre propre chien à proximité, il est peu probable que la peur des autres représentants du monde canin se produise.

Cynophobie – Acceptation de la situation

Il n’y a pas lieu de se sentir gêné. Car en fait, cela indique simplement qu’une personne a accumulé beaucoup d’émotions négatives en elle-même.

Mais si l’individu n’accepte pas la situation, il lui sera difficile à l’avenir de faire face aux difficultés qui surgissent.

Les peurs peuvent hanter pendant longtemps, tant qu’une personne ne travaille pas avec elles. Ainsi, même en voyant un chiot dans la rue, une personne peut être tellement effrayée qu’elle perd le contrôle d’elle-même.

De telles manifestations de panique peuvent entraîner des conséquences incontrôlables, car l’individu à de tels moments ne pourra pas raisonner logiquement. Lorsque les émotions prennent le dessus, l’esprit se ferme et la frustration vient en premier. Dans la plupart des cas, il peut être vaincu avec l’aide d’un psychologue.

Cynophobie – Psychothérapie

Pour le traitement de la cynophobie, une thérapie cognitivo-comportementale est utilisée, après quoi la méthode d’approche de l’objet de la peur est pratiquée.

Ainsi, après avoir obtenu un effet thérapeutique positif de la technique cognitivo-comportementale, ils passent à l’étape suivante. Ainsi, l’approche par la peur consiste à diminuer progressivement la distance entre le patient et le chien.

Cynophobie – Le chien ressent-il la peur humaine ?

Beaucoup de gens se demandent comment surmonter la peur des chiens, car, selon la croyance populaire, les tétrapodes la ressentent en raison de la libération d’adrénaline à ce moment-là. Mais en fait, l’hormone n’active pas les récepteurs responsables de l’agression, ce qui est confirmé par de nombreuses études spécialisées.

Les chiens ne réagissent pas à la peur elle-même, mais au comportement de la personne. Il commence à s’inquiéter, devient nerveux, cela se manifeste par des gestes, des expressions faciales, des mouvements, des cris. C’est ce processus qui provoque l’agressivité.

Marie
Marie

Marie est rédactrice en chef chez Portal de Animaux qui a rejoint l'équipe après avoir passé plus d'un an à écrire pour le site sœur de la marque, Fit&Well. Elle est une fervente observatrice de chiens lors de ses courses hebdomadaires et apporte à l'équipe une passion pour la création de contenu numérique informatif et utile, qu'elle met en pratique depuis l'obtention d'un diplôme en magazine.